Cour des comptes : carton rouge pour l’hôpital public, la CNSA distinguée, les contrats aidés et le service civique sous surveillance

By Nathalie Levray La situation financière générale reste insatisfaisante aux yeux des sages de la rue Cambon et les projets d’investissement hospitalier doivent être encadrés de façon plus rigoureuse. La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie est reconnue comme un acteur central et légitime du secteur médicosocial et invitée à poursuivre ses progrès dans la répartition des crédits aux agences régionales de santé et la lutte contre les inégalités territoriales. Les contrats aidés doivent être recentrés sur l’insertion professionnelle et les missions de service civique qualifiées pour répondre aux enjeux de mixité sociale.Cet article Cour des comptes : carton rouge pour l’hôpital public, la CNSA distinguée, les contrats aidés et le service civique sous surveillance est apparu en premier sur Gazette Santé Social. Lire la suite

Via: Cour des comptes : carton rouge pour l’hôpital public, la CNSA distinguée, les contrats aidés et le service civique sous surveillance

Plan d’accès aux soins : Agnès Buzyn rend des comptes mais ne présente pas d’indicateurs chiffrés

By Nathalie Levray La ministre de la Santé a présenté un point d’avancement du plan d’accès aux soins lancé en octobre dernier. Re-mouliné en six chantiers, le plan mise notamment sur le développement des stages étudiants en ambulatoire, la coopération entre professionnels et l’exercice coordonné ou mixte. Une charte de responsabilité territoriale a été signée. Si les vingt-cinq mesures pourront se décliner en fonction des besoins constatés localement, les territoires déficitaires manquent d’aménagements et d’équipements publics pour séduire. Une carte à jouer par les élus.Cet article Plan d’accès aux soins : Agnès Buzyn rend des comptes mais ne présente pas d’indicateurs chiffrés est apparu en premier sur Gazette Santé Social. Lire la suite

Via: Plan d’accès aux soins : Agnès Buzyn rend des comptes mais ne présente pas d’indicateurs chiffrés

Bénévolat : l’engagement à portée de clic ?

By La Rédaction Mettre en lien bénévoles et associations est l’objectif affiché de plateformes de plus en plus nombreuses. Si elles n’ont pour l’instant qu’un poids relativement minime, elles participent parfois au passage à l’acte et peuvent permettre de recruter au-delà du cercle habituel de l’association. À condition de s’intégrer à une politique globale et de rester complémentaire des autres pratiques.Cet article Bénévolat : l’engagement à portée de clic ? est apparu en premier sur Gazette Santé Social. Lire la suite

Via: Bénévolat : l’engagement à portée de clic ?

Application de la nomenclature des acteurs accompagnant des personnes handicapées

By GabrielZignani Le décret n° 2017-982 du 9 mai 2017 prévoit une nomenclature simplifiée et opposable des établissements et services sociaux et médico-sociaux accompagnant des personnes handicapées ou malades chroniques.
Il s’applique aux décisions d’autorisation (nouvelles ou modificatives) prises à la suite de demandes ou d’appels à projets postérieurs au 1er juin 2017.
Une circulaire du 22 janvier a pour objet d’expliquer les dispositions de ce décret et d’en illustrer les conséquences par des exemples et un jeu de questions-réponses.
Ce document s’adresse à l’ensemble des acteurs de la politique du handicap.
Les agences régionales de santé sont invitées à en appliquer les préconisations, à signaler toute question qu’il pourrait susciter et à dresser, d’ici au 31 mars 2019, un premier bilan de l’application de la nouvelle nomenclature pour l’année 2018.…Cet article Application de la nomenclature des acteurs accompagnant des personnes handicapées est apparu en premier sur Gazette Santé Social. Lire la suite

Via: Application de la nomenclature des acteurs accompagnant des personnes handicapées

Projet de loi « société de confiance » : ce qui changerait pour le médico-social

By Nathalie Levray Droits à l’erreur et au contrôle, institutionnalisation du référent unique, droit à rectification de l’usager en cas d’indu sur prestations sociales, expérimentation du baluchonnage, un médiateur pour l’Urssaf, telles sont les mesures du projet de loi « Pour un État au service d’une société de confiance », voté le 30 janvier par les députés. S’y ajoute une amorce de réforme pour le secteur de la petite enfance, qui sera rendue opérationnelle par ordonnances.Cet article Projet de loi  » société de confiance : ce qui changerait pour le médico-social est apparu en premier sur Gazette Santé Social. Lire la suite

Via: Projet de loi « société de confiance » : ce qui changerait pour le médico-social