Huit milliards pour « prévenir plutôt que guérir »

By Nathalie Levray La stratégie nationale de lutte contre la pauvreté présentée le 13 septembre par le président de la République cible la petite enfance, la jeunesse et l’insertion des personnes éloignées de l’emploi. Le parcours d’apprentissage obligatoire ira de 3 ans (obligation scolaire) à 18 ans (obligation de formation). La garantie jeunes concernera 400 000 jeunes supplémentaires. L’autonomie par le travail repose sur le passage d’un modèle des droits à un modèle de l’accompagnement. Les aides monétaires sont préservées et un revenu universel d’activité fusionnant a minima RSA, APL et prime d’activité est annoncé en même temps qu’une loi « émancipation » pour 2020. La stratégie mise sur la contractualisation avec les départements et la rénovation du travail social.Cet article Huit milliards pour  » prévenir plutôt que guérir est apparu en premier sur Gazette Santé Social. Lire la suite

Via: Huit milliards pour « prévenir plutôt que guérir »

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.